Construction à ossature bois : durabilité sur tout le cycle de vie

• Eco
Maison à ossature bois

Aujourd'hui, plus personne ne peut ignorer la demande de solutions durables. Même ceux qui construisent ou font construire cherchent des moyens de réduire l'empreinte écologique de leur projet. Ce n'est pas un hasard s'ils se tournent alors rapidement vers la construction à ossature bois. Cette méthode de construction associe les atouts écologiques, depuis la matière première et la production jusqu'à l'utilisation, la rénovation et, finalement, la démolition. Nous faisons le tour de la question et mettons l'accent sur ce à quoi vous devez être attentif pour tirer profit au maximum du potentiel durable de cette méthode.

Une matière première renouvelable

Lorsque vous construisez en bois, vous construisez avant tout avec une matière première entièrement naturelle et renouvelable. Les réserves de pierre et d'argile sont limitées, mais les réserves de bois se renouvellent pour ainsi dire constamment. Du moins, si de nouveaux exemplaires sont effectivement plantés après l'abattage des arbres. Le message, c'est donc qu'il faut choisir des éléments de construction certifiés FSC® et PEFC™ et des partenaires de construction qui s’engagent en faveur d'une gestion responsable de la forêt.

Le bois offre aussi l'avantage particulier de pouvoir stocker le CO2 durant une longue période. Les arbres transforment cette substance en oxygène au cours de leur vie, mais même après l'abattage et la transformation, le CO2 emmagasiné reste fixé dans le bois. Ce n'est que lorsque le bois pourrit ou est brûlé que le CO2 est à nouveau libéré dans l'atmosphère.

Une production peu énergivore

Avant de pouvoir jouer son rôle de bâtisseur dans une construction à ossature bois, le bois doit être transformé en montants porteurs, en poutres et en chevrons, ainsi qu'en panneaux de construction spécifiques. Ce processus requiert bien entendu l'énergie nécessaire, mais par rapport à la production d'autres matériaux de construction, il est beaucoup plus économique. La transformation du bois ne nécessite en effet pas d'énergie lourde, elle est généralement organisée localement et la plupart des transformateurs de bois veillent à ce que toutes les parties d'une grume soient utilisées de manière adéquate.

Sur tout le processus, la production d'une poutre pour une ossature bois nécessiterait ainsi en moyenne cinq fois moins d'énergie que la production d’une poutre en béton ayant les mêmes propriétés pour la construction. Mieux, la production d'une tonne de bois de construction nécessite en moyenne 81 fois moins d'énergie que celle d'une tonne d’aluminium.

Une méthode de construction à sec

La construction à ossature bois est une méthode de construction à sec. Cela signifie que les milliers de litres d'eau utilisés sur un chantier traditionnel ne sont pas nécessaires, pas plus que de l’énergie supplémentaire n’est nécessaire par la suite pour éliminer l’humidité résiduelle de la construction.

Étant donné que les éléments de construction sont préfabriqués, il y a moins de déchets et le processus de construction sur le chantier se déroule beaucoup plus facilement. En outre, les éléments de construction sont légers et peuvent souvent être manipulés sans grue.

L'isolation est optimale

L'une des principales motivations des consommateurs qui abandonnent les briques traditionnelles au profit d'une construction avec des poutres et des montants en bois est sans doute la promesse d'une maison extrêmement économe en énergie. Cette promesse est basée sur différents aspects.

Tout d'abord, le bois est un matériau de construction doté de bonnes propriétés thermiques. Les ponts thermiques et tous les problèmes connexes sont donc généralement exclus dans une construction à ossature bois, et la sensation de chaleur au contact fait en sorte que la température intérieure réelle peut être jusqu'à 2°C inférieure à celle d'une maison en pierre, pour une sensation de confort identique.

Ensuite, le principe de la construction à ossature bois permet de placer l'isolation nécessaire entre les structures. En combinaison avec la cavité, il est donc possible de placer un élément d’isolation nettement plus épais, ce qui réduit le besoin de chauffage. La construction à ossature bois permet donc de réaliser facilement des constructions quasiment neutres sur le plan énergétique, voire des constructions passives, également lorsqu'on utilise des matériaux d'isolation naturels et écologiques tels que l'isolation en fibre de bois.

Enfin, l'étanchéité à l'air envisagée est facilement atteinte dans les maisons à ossature bois. Le bardage en bois utilisé pour rigidifier la structure fournit immédiatement une finition étanche à l'air pour les grandes surfaces, tandis que les jointures restantes peuvent être scellées avec un minimum de ruban adhésif.

Facile à rénover

Dans le contexte de l'habitation pour la vie, par exemple, il est important que les bâtiments puissent facilement être adaptés à l'évolution des besoins. La structure d'une maison à ossature bois, réalisée avec des assemblages mécaniques souvent simples, permet d’effectuer les rénovations nécessaires sans trop d'abattages et de démolitions. De plus, la légèreté des produits à ossature bois en fait des éléments de construction parfaits pour rehausser les habitations ou les autres bâtiments, quelle que soit la structure sous-jacente.

Recycler

Lorsque les règles de l'art sont respectées, une maison à ossature bois a une durée de vie équivalente à celle d'un bâtiment construit de manière traditionnelle. Si, pour une raison ou une autre, il doit toutefois être démoli, cela peut se faire de manière responsable. Les éléments en bois peuvent en effet dans une large mesure être récupérés et recyclés. Si ce n'est pas le cas, ils sont souvent utilisés comme source d'énergie. Et même lorsque ces éléments finissent par devenir des déchets, ils ont l'avantage d'être pour une large part biodégradables. Sachant qu'en Europe, le secteur de la construction est encore toujours responsable d’environ la moitié de la montagne totale de déchets, cette question n'est certainement pas sans importance.

Lire aussi :